Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

«Martin Luther (1483-1546) et la reformation : Une révolution linguistique par la foi»

La contribution suivante «Martin Luther (1483-1546) et la réformation : Une révolution linguistique par la foi». In : Nzassa, Revue scientifique des Lettres, Langues et Arts, Littératures et Civilisations, Sciences Humaines et Sociales, Communication, n°2, décembre 2019, pp.12-21, revient sur une période importante de l’histoire religieuse mondiale et qui a eu un impact considérable sur la langue allemande. En effet, devenu moine, le réformateur allemand, Martin Luther, a joué un rôle majeur dans l’histoire confessionnelle et linguistique de ce Pays. Au XVI? siècle, plusieurs mouvements religieux sont apparus, aussi bien en Allemagne, en France, qu’en Suisse, pour se soulever contre les abus des hommes d’églises de l’époque. Parmi ces insurgés se trouvait Martin Luther qui, avec l’arrivée de l’imprimerie en Allemagne, a défini des principes religieux et a su les vulgariser par une avancée technologique majeure de l’époque, l’imprimerie avec Gutenberg. Cependant, sa révolution confessionnelle ne resta pas sans incidence au plan linguistique, dans la mesure où les parlers allemands vont s’unifier autour d’une langue commune appelée le Haut-allemand ou Hochdeutsch, dont les effets se ressentent jusqu’à aujourd’hui sur la langue allemande actuelle. Cette contribution revisite ce pan de l’histoire religieuse allemande en abordant d’abord le parcours de Martin Luther en tant qu’homme de foi, ensuite l’histoire du protestantisme et enfin les effets ainsi que les mutations qui vont intervenir au plan linguistique.


Auteur(s) : Amadou Oury Ba
Pages : 12 à 21
Année de publication : 2019
Revue : Nzassa - Revue Scientifique des Lettres, Langues et Arts, Littératures et Civilisations, Sciences Humaines et Sociales, Communication,
N° de volume : n°2,2019
Type : Article
Statut Editorial : En Ligne/international
Mise en ligne par : BA Amadou Oury