Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Modalités d’admission des patients dans un service de réanimation en Afrique et conséquences sur l’évolution

Introduction Les modalités d’admission en réanimation sont variables. En Europe, l’admission directe des patients en réanimation est assez répandue grâce à la régulation des SAMU. Objectif: étudier les modalités d’admission des patients en réanimation et leurs conséquences sur l’évolution et notamment leur corrélation avec la mortalité. Malades et méthodes: Il s’agit d’une étude rétrospective de Janvier à Décembre 2004. Nous avons inclus les patients admis dans le service de réanimation du CHU Aristide le Dantec de Dakar. Les données ont été recueillies à partir du registre et des dossiers d’hospitalisation des patients. Les données quantitatives sont exprimées en moyenne+/- déviation standard; l’analyse qualitative a été réalisée par le test de Chi2 avec un seuil de signification à p < 0,005. Résultats: Au total, 324 dossiers ont été colligés. L’âge moyen était de 30,47 ans (±21,17), le sex-ratio de 1,2. Les patients provenaient des urgences chirurgicales (125 cas), du bloc réglé (57 cas), des urgences médicales (8 cas), des autres services de l’hôpital (39 cas) et d’autres structures (66 cas). Les hospitalisations pour soins post opératoires venaient en tête (97 cas), suivies par les traumatismes (67 cas), les intoxications (40 cas), les comas (35 cas). L’admission était directe dans 153 cas. La durée moyenne de séjour était de 4,85 jours (±5,44j) et la mortalité de 32,7%. L’analyse statistique a montré une corrélation entre l’âge avancé, la provenance d’un autre service et la durée d’hospitalisation. Il n y a pas de corrélation entre le sexe, le mode d’admission directe ou secondaire et la mortalité. Conclusion: L’étude des modalités d’admission a permis de faire une classification des patients de réanimation. Il est possible d'agir sur plusieurs paramètres pouvant conduire à une amélioration de l'état actuel des choses. Cela passe par une structuration de la prise en charge des urgences au niveau national incluant tous les acteurs impliqués : SAMU, GNSP, établissements publiques de santé, structures privées de prise en charge des urgences. Mots-clés: Réanimation - Admission - Urgences -Afrique


Auteur(s) : Diouf E, Leye PA, Bah MD, Ndiaye PI, Fall L, Traoré MM, Barboza D, Ould Ely MC, Ba B, Gaye I
Pages : 79-84
Année de publication : 2014
Revue : Rev. Afr. Anesth. Méd. Urg
N° de volume : 19(1)
Type : Article
Statut Editorial : Publié
Mise en ligne par : DIOUF Elisabeth