Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Croyances Traditionnelles et Conservation du Crocodylus Suchus Dans les Mares Sacrées de Bazoulé et de Sabou (Burkina Faso).

De janvier 2016 à mai 2017, C. suchus de deux mares sacrées des villages de Bazoulé et de Sabou ont fait l’objet d’un suivi. L’objectif était de mettre en évidence les perceptions et les croyances locales des populations, puis capitaliser les mesures de conservation endogènes. Les attitudes, les croyances et les perceptions locales des populations sur le crocodile ont été étudiées à partir d’une approche ethno-zoologique basée sur des interviews à l’aide d’un questionnaire. Des inventaires diurnes et nocturnes ont été conduits afin de déterminer la structure de la population de crocodiles. Les résultats de cette étude suggèrent que les croyances traditionnelles jouent un rôle très important dans la protection et la conservation de C. suchus dans les villages de Bazoulé et Sabou. Un total de 268 individus de crocodiles a été dénombré à Bazoulé dont 25% de nouveau-nés ; 17% de juvéniles ; 12% de subadultes et 10% d’adultes. À Sabou sur un total de 249 individus dénombrés, 22% sont des nouveau-nés ; 12% des juvéniles ; 12% des subadultes et 14% des adultes. Malgré les perceptions et les croyances traditionnelles qui assurent une certaine protection des crocodiles dans ces mares, des pressions dues aux activités anthropiques pourraient influencer leur abondance.


Auteur(s) : Ilassa Ouedraogo, Adama Oueda, Napoko Malika Kangoye, Massamba Thiam, Justine Kabore, Gustave B. Kabre.
Pages : 189-206
Année de publication : 2020
Revue : European Scientific Journal
N° de volume : 16
Type : Article
Mise en ligne par : THIAM Massamba