Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Influence de la vitesse et de l'âge sur la variabilité intrasujet des forces de réaction et des paramètres spatiotemporels de la marche de l'enfant sain

Résumé Objectifs. — Évaluer l'effet de l'âge et de la vitesse de marche sur la variabilité des forces de réaction au sol et des paramètres spatiotemporels de la marche chez l'enfant. Matériel et méthode. — Quarante-sept enfants âgés de quatre à dix ans ont été répartis en trois groupes d'âge. Chaque enfant a marché à trois vitesses constantes sur un tapis roulant (ADAL). 30 pas consécutifs sur chaque pied ont été enregistrés. Pour chaque enfant les paramètres moyens ont été calculés à partir des 30 pas enregistrés. Les valeurs moyennes de chaque enfant ont été choisies pour calculer les paramètres moyens du groupe. La variabilité a été évaluée par le coefficient de variation (CV). Les effets de l'âge et de la vitesse sur la variabilité ont été évalués par une analyse de variance à deux facteurs. Résultats. — L'effet croisé de l'âge et de la vitesse sur la variabilité n'est pas significatif. La variabilité des forces de réaction et des paramètres spatiotemporels diminue significativement avec l'âge entre quatre et huit ans. La variabilité des forces verticales augmente significativement avec la vitesse (entre 2,7 et 4,5 km/heure) tandis que celle des forces antéropostérieures, de la durée du cycle et de la durée de l'appui diminue entre 2,7 et 3,6 km/heure. La variabilité de la durée du double appui n'est pas significativement influencée par la variation de la vitesse de 2,7 à 4,5 km/heure. À l'exception du temps de production de la force verticale de propulsion (T, 3), la variabilité des paramètres temporels verticaux diminue significativement quand la vitesse varie de 2,7 à 4,5 km/heure tandis que celle des paramètres temporels antéropostérieurs diminue significativement quand la vitesse passe de 2,7 à 3,6 km/heure. Discussion—conclusion. — La variabilité des forces et des paramètres spatiotemporels est influencée par l'âge et la vitesse de marche, de manière prédominante entre quatre et huit ans et entre 2,7 et 3,6 km/heure. L'effet de l'âge sur les forces de réaction persiste même après l'âge de huit ans. La variabilité du temps d'apparition de la force maximale de propulsion antéropostérieure (T y2) et la variabilité de la durée d'appui sont les plus faibles. Ces deux paramètres pourraient être les plus fiables pour l'évaluation de la marche des enfants de quatre—dix ans à des vitesses comprises entre 2,7 et 4,5 km/heure. © 2003 Elsevier SAS. Tous droits réservés.


Auteur(s) : M. Diop a, A. Rahmani b, P. Calmels a, V. Gautheron a, A. Belli a, A. Geyssant a, J. Cottalorda a ,*
Pages : 72-80
Année de publication : 2004
Revue : Annales de Réadaptation et de Médecine Physique
N° de volume : 47
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Mountaga