Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Ethnologie de la sociabilité dans la fiction de George Eliot

La vie des paysans décrite dans les romans provinciaux de George Eliot est organisée autour des cérémonies religieuses et fêtes agricoles qui ponctuent le quotidien des populations rustiques. Les activités récréatives n’ont pas pour seul but de divertir le peuple ; elles remplissent d’importantes fonctions symboliques. L’individualisme étant banni, chaque habitant déploie de grands efforts pour avoir un habillement décent dans le but d’être bien apprécié par le reste de la population. Une telle coutume est observée aussi bien pendant les fêtes joyeuses que pendant les funérailles. Dans des communautés villageoises très religieuses, la sociabilité se crée autour de l’église paroissiale qui constitue le centre névralgique de toutes les activités.


Auteur(s) : Mody SIDIBE
Pages : 248-256
Année de publication : 2015
Revue : Particip'Action, Revue Interafricaine de littérature, linguistique et philosophie
N° de volume : 7
Type : Article
Mise en ligne par : SIDIBE Mody