Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La microfinance et l'allégement de la pauvreté : cas des pêcheurs au Sénégal

Le secteur de la microfinance a, depuis son émergence, été perçu comme un intermédiaire social au-delà de sa fonction d’intermédiaire financier. Pendant longtemps, le débat sur la contribution de la microfinance à l’allégement de la pauvreté et de façon générale sur les conditions de vie des populations exclues du financement bancaire classique a été enrichi de controverses. Ce présent papier se propose de vérifier pour le cas du Sénégal l’impact de l’accès au microcrédit sur les conditions de vie des ménages pêcheurs du Sénégal, en se fondant sur des données d’enquêtes effectuées en 2009 sur les communautés de pêcheurs au Sénégal. Nos résultats montrent que, malgré l’importance du secteur halieutique dans l’activité économique, l’accès au crédit reste une contrainte majeure et la contribution de l’Etat et des banques commerciales fait moins de 5%. L’analyse économétrique effectuée à l’aide d’un modèle logistique ordinale révèle une corrélation forte et robuste entre l’accès au microcrédit et le niveau de vie du ménage.


Auteur(s) : Marème Ndoye
Pages : 87-112
Année de publication : 2011
Revue : Revue Ouest Africaine de sciences Economique et de Gestion (ROASEG)
N° de volume : 3
Type : Article
Mise en ligne par : NDOYE Marème