Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la communication

Augmentation de l’ADN fragmenté des spermatozoïdes de patients infertiles à Dakar (Sénégal)

Introduction : Le test de fragmentation de l’ADN spermatique est de plus en plus utilisé en routine dans les Laboratoires de Biologie de la Reproduction. En effet, la présence d’un taux important de fragmentation de l’ADN est associée à des infertilités et à de mauvais résultats de la procréation médicalement assistée. Nous avons utilisé un des moyens habituels, la technique TUNEL, pour évaluer la fragmentation de l’ADN chez nos patients infertiles. Objectifs : Les buts de notre étude étaient d’une part d’évaluer le taux de fragmentation de l’ADN chez nos patients suivis pour infertilité et d’en définir les valeurs seuils, d’autre part d’acquérir de l’expérience pour proposer l’analyse en routine dans notre laboratoire. Patients et Méthodes : Nous avons réalisé une étude prospective entre aout 2013 et janvier 2015 qui a permis de collecter 106 échantillons provenant de patients venus effectuer leur spermogramme dans notre laboratoire. Il s’agissait de 26 patients témoins normaux et de


Date de debut : 17 March 16
Date de fin : 19 March 16
Lieu : Toulouse
Type : Congrès
Mise en ligne par : FAYE Oumar