Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Cortège floristique, paramètres structuraux et indicateurs d’anthropisation des parcs agroforestiers à Elaeis guineensis Jacq. en Basse Casamance, Sénégal

En Casamance, les parcs agroforestiers traditionnels ont toujours été associés à l’agriculture pluviale, mais subissent aujourd’hui de réelles menaces.Elaeis guineensis est une espèce d'une grande importance pour l'équilibre écologique et la satisfaction des besoins alimentaires des communautés locales. L’objectif de cette étude est de caractériser du point de vue floristique et structural les parcs agroforestiers traditionnels à Elaeis guineensis . Les méthodes utilisées pour la collecte des données ont été l’inventaire des ligneux, l’observation sur le terrain et les discussions avec les communautés locales dans 3 sites appartenant aux 3 départements constitutifs de la Basse Casamance. Les parcs agroforestiers àElaeis guineensis présentent une richesse spécifique de 69 espèces ligneuses réparties en 58 genres, relevant de 23 familles botaniques. Les familles les plus représentées sont les Fabaceae et les Moraceae , avec respectivement 20% et 16,18% des individus inventoriés. Les autres paramètres tels que la densité, la surface terrière, la couverture ligneuse et la régénération naturelle sont généralement importants dans les parcs àElaeis guineensis de la Basse Casamance. La pression exercée sur Elaeis guineensis varie d’une localité à une autre. En effet, cette pression est plus élevée à Kabiline où il est noté un taux de mortalité et un indice d’anthropisation respectivement égale à 8,35% et 8,56%. Les facteurs d’anthropisation sont essentiellement liés aux coupes pour les constructions des maisons, aux élagages des feuilles et aux feux. Malgré cette forte pression, l’exploitation des fruits du palmier pour la production d’huile de palme demeure importante. Les résultats obtenus faciliteront l’accompagnement des populations pour assurer la participation communautaire et citoyenne responsable dans la gestion des ressources naturelles en Casamance.


Auteur(s) : NGOM D., CAMARA B., SAGNA B. & GOMIS Z.
Pages : 5919-5932
Année de publication : 2018
Revue : Journal of Animal & Plant Sciences
N° de volume : Vol.36, Issue 3
Type : Article
Statut Editorial : Publié
Mise en ligne par : NGOM Daouda