Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Autobiography, Race and Gender Construction in I Know Why the Caged Bird Sings (1969) by Maya Angelou

La présente étude examine les ressorts complexes et multiformes qui existent entre l’autobiographie, la race et la construction idéologique et sociologique de la notion de genre dans la société africaine-américaine. S’inspirant de l’autobiographie de Maya Angelou I Know Why the Caged Bird Sings (1969), l’étude démontre comment les notions fondamentales d’historiographie et d’autobiographie s’entremêlent pour écrire l’être. Le présent article passe donc en revue l’expérience d’une fille noire, Maya, en contexte aliénant. C’est pourquoi, l’étude fournit également un cadre théorique pour examiner l’autobiographie comme une construction historique et une expérience émotionnelle. Il s’agira alors de considérer comment le contexte historique et le genre impactent la construction de l’identité. Il s’agira alors d’évaluer et d’approfondir des notions d’autobiographie, d’auto-exposition et d’authenticité dans la reformulation d’une expérience humaine en contexte sociologiquement réducteur. Ainsi, l’historiographie et les expériences intimes s’avèrent des éléments essentiels dans la construction de l’identité. Dans cette construction de l’identité, l’instruction et les liens solidaires qui unissent les femmes africaines-américaines Dans ce sens, la race, l'enfance et l'autobiographie sont non seulement des marqueurs sociologiques mais aussi les signes d'une résistance politique contre le système hégémonique blanc. C’est pourquoi, l'étude examine les concepts de développement personnel, de résistance culturelle et littérature comme des éléments déterminants dans le cadre de l'expérience collective et individuelle.


Auteur(s) : Kouadio N’Guessan Jérémie,Marieme Hady LY
Pages : 211-225
Année de publication : 2019
Revue : Revue de Littérature et d’Esthétique Négro-Africaines
N° de volume : 3-19
Type : Article
Mise en ligne par : WANE Mariame Hady