Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Territoires intimes, historiographie et anthropologie du gothique dans The Fall of the House of Usher (1834) d’Edgar Allan Poe" in Bridges: An African journal of English Studies

Les territoires intimes sont l’un des thèmes qui domine l’imaginaire de l’homme et ouvre des perspectives plurielles et des angles d’analyse diversifiés. Le présent article a pour objet de capitaliser les caractères ontologiques, historiographiques et anthropologiques qui servent une étude congruente de l’ancrage intime et sociologique de l’homme. Dès lors, l’analyse des notions fondamentales de cette présente étude est organisée autour de référents historiographique et anthropologique. Il s’agit d’interroger la représentation de l’histoire dans les maisons hantées des récits romantiques, particulièrement The Fall of the House of Usher (1834) d’Edgar Allan Poe. Parce que le territoire intime est endogène à l’histoire, il est un élément fondamental dans l’analyse des bouleversements sociaux et politiques. Le territoire intime est une détermination à la fois ontologique et sociologique. Il siège, grâce à sa nature transversale, au cœur des questions identitaires et nationales. C’est la raison pour laquelle, le présent article considère l’agencement des concepts de territoires intimes, d’archéologie des sites fondateurs et d’anthropologie du gothique dans la fiction romantique d’Edgar Allan Poe comme un axe pertinent d’analyse. Ce cadre prédéfini nous permet d’aborder les territoires intimes en tant que résidence et refuge de l’ontologie de l’être. L’anthropologie et la mythologie du gothique et du surnaturel permettent ainsi la compensation d’une historiographie aliénante. C’est pourquoi, chez les auteurs romantiques américains, la formulation de l’esthétique du gothique passe nécessairement par la mise en lumière du topoi du surnaturel et de la notion d’extravagance dans la narration des récits. Par conséquent, il est question dans cet article de voir comment les territoires intimes expriment les conjonctures historiographiques et les contingences intimes. Pour cela, la maison hantée est un axe central dans la représentation idéologique de la nation américaine.


Auteur(s) : Marieme Hady LY
Pages : 155-164
Année de publication : 2018
Revue : Éditions Diffarence Pérenne
Type : Article
Mise en ligne par : WANE Mariame Hady