Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Pikine, une ville de déguerpis à la périphérie de Dakar

Cet article pose un problème conceptuel intéressant. Il s'agit d'un jeu de mots remarqué entre deux termes plus ou moins similaires, mais divergentes. Cette note aborde les contrastes entre la Géographie coloniale et la Géographie actuelle en soulignant un ensemble de revues littératures post-coloniales sur l'utilisation du mot d'expulsion au lieu de déplacement. La question elle-même conduit à l'histoire récente de l'urbanisation de la ville de Dakar qui a expérimenté la première politique de bulldozer par la puissance du pouvoir colonial français. Ce changement stratégique ouvre une série de faits urbains sur l'origine des quartiers de plateau à Pikine. Le rappel de cette urbanisation récente aide à comprendre les défis de la planification, de la gestion et du développement des banlieues de la périphérie de Dakar. Le cas de Pikine est cité comme exemple pour élucider les conditions préalables liées à la dernière phase des expulsions coloniales et leur impact sur l'avenir urbain de la péninsule. L'objectif est d'utiliser l'approche traditionnelle de la recherche, seulement fermé sur un large examen de la Littérature pour comprendre la dynamique urbaine de ces villes de création coloniale.


Auteur(s) : NGOM Mame Cheikh
Pages : 115 à 128
Année de publication : 2016
Revue : Revue sociologique, Anthropologie, Pschyologie Presses Universitaires de Dakar
N° de volume : numéro 7
Type : Article
Mise en ligne par : NGOM Mame Cheikh