Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Vulnérabilité et stratégies d’adaptation des ménages et des communautés de Yeumbeul Nord, dans Les inondations à Dakar. Gestion des risques et adaptations locales »

Résumé La gestion des inondations dans un contexte de changement climatique représente un des défis majeurs du continent africain. Une urbanisation effrénée, un étalement urbain hors de contrôle des autorités et des populations démunies contraintes de s’établir dans des terres marginales ont entraîné l’occupation de zones inondables dans plusieurs grandes métropoles du monde. Le Sénégal a connu, comme bon nombre de pays de l’Afrique subsaharienne, des épisodes d’inondation qui se sont accrus au courant de la dernière décennie. Depuis 1989, la question des inondations est récurrente, mais elle est devenue une préoccupation majeure à partir des années 2000 notamment à partir de 2005 où les conséquences sur le plan économique mais surtout social ont été largement observées dans le pays et spécifiquement dans la capitale. Ces inondations ne sont pas, par conséquent, le fruit d’événements pluviométriques exceptionnels à l’échelle annuelle, quoique l’intensité au niveau horaire ait augmenté. Ce redressement pluviométrique n’a fait que révéler les déficiences au niveau de l’aménagement urbain. Les banlieues, qui ont absorbé la majeure partie des nouveaux arrivants durant la sécheresse en sont les principales victimes. De la vulnérabilité sociale et économique des populations de la banlieue vient s’ajouter la vulnérabilité aux risques d’inondation. 25 pour cent des populations des départements de Pikine et Guédiawaye ont été victimes des inondations de 2009. Cette recherche s’intéresse aux impacts des inondations sur la vulnérabilité et les actifs ainsi que les stratégies d’adaptation des ménages et des communautés. Elle part du postulat selon lequel, quelle que soit la vulnérabilité des populations face aux inondations, elles adoptent des stratégies plus ou moins performantes en fonctions des actifs dont elles disposent.


Auteur(s) : Oumar Cissé, Moustapha Séye
Pages : pp. 97 à 135
Année de publication : 2018
Revue : Karthala
Type : Livre
Mise en ligne par : SEYE Moustapha