Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Importante dégradation de la qualité de l’air à Dakar au trimestre 2015 : éléments d’explication

L’Indice de la Qualité de l’Air (IQA) à Dakar au premier trimestre 2015 a révélé une importante dégradation de la qualité de l’air. Les cinq stations de mesures de polluants atmosphériques ont enregistré des concentrations de PM10 et de PM2.5 supérieures aux valeurs limites fixées par l’OMS et la norme sénégalaise. L’analyse de ces résultats, en rapport avec les données des carnets d’observations qui fournissent des informations sur les épisodes de poussière observés à Dakar, donne une explication aux fortes concentrations de particules. La dégradation de la qualité de l’air a correspondu en fait à une hausse des concentrations des PM10 et des PM2.5 dont les pics sont intervenus aux mêmes périodes (début janvier, fin février et mars). Ils sont dus aux manifestations de litho-météores à Dakar comme ce fut le cas des 1000 ?g/m3 de PM10 (11 janvier et 27 février), des 275 ?g/m3 de PM2.5 (5 janvier), des 685 et des 677?g/m3 de PM10 les 12 et 31 mars.


Auteur(s) : Diokhané A. M., Sagna P., Diop C., Sambou P. C., Dioh A. J. M. N.
Pages : 39-44
Année de publication : 2016
Revue : Actes colloque Association Internationale de Climatologie
N° de volume : 29
Type : Article
Mise en ligne par : SAMBOU Pierre Corneille