Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La lithotripsie extracorporelle: experience d'un centre sénégalais

Résumé Buts Évaluer l’efficacité de la lithotritie extracorporelle (LEC) dans la prise en charge des lithiases du haut appareil urinaire. Patients et méthodes Étude rétrospective, descriptive et analytique concernant 76 patients ayant subi une LEC dans un centre au Sénégal de janvier 2013 à janvier 2016. Les paramètres étudiés étaient: l’âge, le sexe, l’index de masse corporelle (IMC), les caractéristiques du calcul, le nombre de séances de lithotritie, les résultats thérapeutiques et les complications. Résultats L’âge moyen était de 42,7 ± 10,9 ans. Le sexe masculin prédominait. La majorité des patients avait un poids normal. L’uroTDM a mis en évidence un calcul chez tous les patients. La localisation urétérale était la plus fréquente. Les calculs ayant une taille inférieure à 10 mm étaient les plus nombreux. La plupart des patients avait un seul calcul. La majorité des patients a subi entre une et trois séances de LEC. Les patients ayant un poids normal ont eu leur calcul fragmenté avec le moins de séance. Il n’existait pas une corrélation entre le nombre de séance et la taille des calculs rénaux (p = 0,19) tandis qu’il en y avait une entre le nombre de séance et la taille des calculs urétéraux (p = 0,008). Les patients sans fragments résiduels étaient plus nombreux (82,9%). Le taux de succès était meilleur pour les calculs rénaux des calices supérieur et moyen et meilleur pour les calculs urétéraux de l’uretère pelvien et de l’uretère lombaire. Une hématurie transitoire a été notée chez tous les patients et six ont eu une crise de colique néphrétique. Conclusion La LEC a été efficace dans la prise en charge des calculs du haut appareil urinaire cependant, ces résultats peuvent encore être améliorés.


Auteur(s) : Ze Ondo Cyrille, Fall Boubacar, Sow Yaya, Ba Mamadou
Année de publication : 2018
Revue : African Journal Of Urology
Type : Article
Mise en ligne par : ZE ONDO Cyrille