Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Qualité de l’eau et santé en contexte urbain sahélien et semi-aride: approche géographique à Nouakchott (Mauritanie

L’accès à une eau potable en quantité suffisante représente un enjeu majeur de santé publique dans une ville sahélienne semi-aride à l’instar de Nouakchott en Mauritanie où le faible taux de raccordement des ménages au réseau d’adduction conduit à une multitude de recours et pratiques avec un risque de contamination de l’eau et de propagation de maladies hydriques (diarrhée, choléra, typhoïde, parasitoses, dermatoses, etc.). Ainsi, ce papier cherche à analyser l’impact de la qualité de l’eau sur les inégalités de risques sanitaires en milieu urbain. Pour ce faire, l’approche méthodologique combine une démarche socio-environnementale, microbiologique et épidémiologique basée sur l’utilisation de sources de données diverses (enquêtes nationales, études bactériologiques de l’eau et morbidité diarrhéique diagnostiquée). Dans l’ensemble, les résultats montrent que seuls 25,6% des ménages disposent de sources d’approvisionnement améliorées en eau potable au moment où une majeure partie de la population a recours à des modes d’alimentation précaires avec une dotation journalière inférieure à la norme recommandée de 20 litres par personne. Les analyses bactériologiques montrent que 93% des points d’eau qui alimentent environ 74% des ménages sont contaminés avec des valeurs comprises entre 10 et 80 coliformes fécaux par 100 ml d’eau. Ce degré de contamination corrobore avec le niveau de prévalence de la diarrhée (12,8%) dont la morbidité se révèle aussi inégale que la variabilité des modes d’approvisionnement et de la qualité microbiologique de l’eau selon les communes. Dès lors, l’exposition aux maladies diarrhéiques à travers le prisme de l’eau pose un véritable problème de santé publique. Il s’avère indispensable de développer une stratégie axée sur la sensibilisation, l’aménagement des points d’eau et le traitement avant la consommation pour améliorer la qualité de l’eau à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement.


Auteur(s) : Sy I, Traoré D., Diène A N, Koné B, Lô B, Faye O., Utzinger J, Cissé G, Tanner M
Année de publication : 2016
Revue : Dynamiques environnementales, Presses Universitaires de Bordeaux
Type : Article
Mise en ligne par : SY Ibrahima