Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Profil des manifestations hématologiques de l’infection à VIH chez l’adulte : Etude monocentrique de 262 observations sénégalaises

Introduction : L’anémie est la principale publication des atteintes hématologiques de l’infection à VIH Sénégal. L’objectif est de décrire les aspects diagnostiques des anomalies hématologiques observées dans notre pratique de prise en charge de l’infection à VIH. Patients et méthodes : Une étude rétrospective (Janvier 2005- Avril 2014), descriptive, menée au CHU Aristide le Dantec (Sénégal) a inclus les dossiers de malades VIH âgés de plus de 18 ans ayant une atteinte hématologique. Résultats : Les dossiers de 262 de malades d’âge moyen de 41,9 ±11,4 ans, ont été retenus. Les désordres hématologiques ont concerné des malades naïfs d’antirétroviraux (91,6%) qui avaient une cytopénies (anémie : 83,3%, lymphopénie : 55,4%, neutropénie : 40,9%, thrombopénie : 12,6%, pancytopénie : 6,23%), une hyperleucocytose (3,4%), une thrombocytose (6,3%), une épistaxis (3 cas) et une hémopathie maligne lymphoproliférative (3 cas). Dans ce groupe, la survenue de l’anémie (p=0,001) et de la thrombopénie (p=0,015) est associée au stade 3-4 OMS; et le taux de CD4 ?350/mm3 est corrélé avec la lymphopénie (p=0,001). Les manifestations hématologiques observées chez 8,4% de malades sous antirétroviraux (22 cas), ont été une anémie (19 cas), une neutropénie (15 cas), une lymphopénie (8 cas) et une thrombopénie (1 cas), une hyperleucocytose (1 cas) et un lymphome (2 cas). Conclusion : Les désordres hématologiques sont polymorphes et dominées par les cytopénies particulièrement l’anémie ; tant au diagnostic de l’infection à VIH, que sous antirétroviraux. Dans nos régions, l’association VIH et lymphome reste peu fréquente.


Auteur(s) : Fall S; Djiba B, Diagne N, Ndiaye M, Dieng F, Kyelem E M C, Ndiaye FSD
Pages : 33-36
Année de publication : 2017
Revue : RAFMI
N° de volume : 4 (2):
Type : Article
Mise en ligne par : FALL Seynabou