Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Maladie de Castelman multicentrique sur VIH-1. A propos d’une observation : difficultés diagnostiques en milieu tropical

Introduction: La maladie de Castelman (MC) est une hyperplasie lymphoide angio-folliculaire. Dans sa forme multicentrique (MCM), elle est souvent associée à l’infection à VIH. La présentation clinique dominée par des polyadénopathies avec des signes généraux marqués peut prêter à confusion en milieu tropical avec le lymphome et surtout la tuberculose. Nous rapportons un cas de MCM sur VIH prise au départ pour une tuberculose multifocale. Observation : un =patients de 62 ans suivi pour VIH-1 sous ARV, avait été reçu dans un tableau de macropolyadénopathies associées à une hépato splénomégalie dans un contexte fébrile, tableau pour lequel il avait été mis sous traitement antituberculeux depuis trois mois sans amélioration. Il présentait également une dyspnée d’effort sans orthopnée avec à l’examen des râles crépitants aux deux bases pulmonaires. A la biologie, il y avait un important syndrome inflammatoire avec une CRP à 38mg /l. La radiographie du thorax retrouvait des opacités réticulonodulaires diffuses. Le bilan tuberculeux était négatif ;le taux de CD4 était à 950/mm3. Les premières biopsies ganglionnaires étaient non contributives. La troisième réalisée après plusieurs épisodes de poussée/rémission du tableau avait posé le diagnostic de MC dans sa forme hyalino vasculaire. Une chimiothérapie à base d’Etoposide avait été instaurée avec succès. Conclusion : Nous avons rapporté une observation de MCM sur VIH dont le diagnostic a été difficile du fait de sa présentation non spécifique et donc des difficultés de diagnostic différentiel notamment avec la tuberculose, mais aussi des difficultés d’interprétation de la biopsie ganglionnaire chez notre patient. L’histologie demeure le pilier essentiel du diagnostic de toute adénopathie chronique fébrile devra être répétée au besoin


Auteur(s) : Ndiack ND, Fall S, Dieng M, Faye A, Kane BS, Pouye A
Pages : 484-488
Année de publication : 2017
Revue : Med Afr Noire
N° de volume : 64 (10):
Type : Article
Mise en ligne par : FALL Seynabou