Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

RELATION ENTRE SANTÉ PARODONTALE CHEZ LA FEMME ENCEINTE ET FAIBLE POIDS DU NOUVEAU-NÉ À LA NAISSANCE À DAKAR/SÉNÉGAL: ÉTUDE CAS-TÉMOIN.

INTRODUCTION: Plusieurs facteurs de risques ont été incriminés dans la survenue du faible poids. Cependant Barnett et al trouvent que 25% des naissances de faible poids ou prématurés se produisent sans facteurs de risque connus. La relation entre la maladie parodontale et la grossesse et particulièrement le faible poids à la naissance a été évoquée par Offenbacher en 1996. L’objectif de ce travail est d’étudier la relation état parodontal chez la femme enceinte et la survenue du faible poids à la naissance du nouveau-né. MÉTHODE: L’étude était de type cas-témoin portant sur 397 patients dont 129 femmes enceintes donnant un bébé de faible poids (cas) versus 258 femmes enceintes donnant un bébé de poids normal (témoins). Les données collectées concernaient les caractéristiques sociodémographiques, les habitudes de vie, les données concernant le faible poids et celles parodontales : indice de plaque, indice de saignement papillaire perte d’attache clinique, profondeur de poche et le CPITN. Les données en analyse univariée étaient exprimées en proportions et moyennes puis des rapports de cotes avec leurs intervalles de confiance en analyse multivariée. RÉSULTATS: Les caractéristiques parodontales sont plus élevées chez les cas que chez les témoins. Il apparait que la parodontite était significativement associée au faible poids (P= 0,00013) ajustée sur l’âge de la mère, l’IMC et les autres paramètres parodontaux. L’âge de la mère et l’indice de plaque étaient marginalement associés au faible poids (P= 0,05 et 0,053) tandis que l’IMC, l’indice gingival et de saignement papillaire étaient aussi associés à la survenue du faible poids. SUMMARY: INTRODUCTION: Several risk factors have been implicated in the occurrence of low weight. However, Barnett et al found that 25% of low-weight or premature births occur without known risk factors. The relationship between periodontal disease and pregnancy and especially low birth weight was evoked. The objective of this work is to study the relationship periodontal state in the pregnant woman and the occurrence of low weight of the newborn infants. METHOD: The study was case-control with 397 patients including 129 pregnant women giving a low-weight baby (CAs) versus 258 pregnant women giving a baby a normal weight (controls). The data collected related to sociodemographic characteristics, lifestyles, low weight and periodontal data: Plaque index, papillary bleeding index clinical attachment loss, depth of Pocket and the CPITN. The data in univariate analysis was expressed in proportions and averages and then in odds ratios with their confidence intervals in multivariate analysis. RESULTS: Periodontal characteristics are higher in cases than in controls. It appears that periodontitis was significantly associated with low weight (P = 0.00013) adjusted for maternal age, BMI, and other periodontal parameters. The mother’s age and plaque index were marginally associated with low weight (P = 0.05 and 0.053) while BMI, gingival index, and papillary bleeding were also associated with the occurrence of low weight. J O U R N A L D E L A M É D E C I N E D E N T A I R E 41 CONCLUSION: Il est donc nécessaire d’avoir une approche plus intégrée en tenant compte des facteurs bucco-dentaires dans la prise en charge de la femme enceinte


Auteur(s) : Diouf Massamba, Dieng Amadou, Diop Mbatio, Ndiaye Ablaye, Kanoute Aida, Cisse Daouda, Lo Cheikh Mouhamadou
Année de publication : 2018
Revue : African Journal of Dentistry and Implantologie
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Massamba