Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Profil épidémiologique et clinique des enfants et adolescents atteints de syndromes drépanocytaires majeurs admis en situation d’urgence en consultation drépanocytose à Dakar

Introduction : La drépanocytose est caractérisée par un risque de complications aiguës, à l’origine de consultations d’urgences. Notre objectif était de déterminer leur fréquence les caractériser et étudier leur évolution. Patients et Méthodes : il s’agit d’une étude rétrospective, de janvier à décembre 2015, au Centre Hospitalier National d’Enfants Albert Royer (CHNEAR). Nous avons inclus les patients porteurs de syndromes drépanocytaires majeurs, régulièrement suivis et reçus pour situations d’urgences entre 8h et 14h. Ceux reçus en consultation générale du matin, et à la garde n’étaient pas inclus. Les données sociodémographiques, cliniques, para cliniques et évolutives ont été analysées. Résultats : Au total, 1715 consultations étaient enregistrées, dont 295 urgences, soit une fréquence de 17,2%, avec 96,3% d’homozygotes SS. Le sex-ratio était de 1 et l’âge médian de 98 mois avec des extrêmes de 15 et 238 mois (19,8 ans). La crise vaso-occlusive (CVO) était observée chez 50,8% des patients. La prise en charge était essentiellement ambulatoire (51,5%) avec évolution favorable (97%). Conclusion : Les urgences drépanocytaires au CHNEAR sont dominées par les CVO. Leur prise en charge optimale nécessite un cadre adapté avec des protocoles codifiés. Mots clés: urgences ; drépanocytose ; enfants; adolescents; Dakar.


Auteur(s) : Dème/ly Indou(1), Ba ID(1), Thiongane A(1), Guèye/Tall F(1), Ba Ai(1), Ba Ab(1), Niang B(1), Ly/Faye F(2), KeitaY(3), Thiam L(4), Diouf FN (4), Lorrai
Année de publication : 2017
Revue : J Afr Pediatr Genet Med
Type : Article
Mise en ligne par : GUEYE Fatou