Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Using sumps for the decontamination of polluted water to methyl pirimiphos: influence of soil factors

Dans la perspective de réduction du paludisme, le Sénégal applique des méthodes de lutte anti-vectorielle efficaces dont l’aspersion intra-domiciliaire (AID). C’est une technique qui se fait par l’usage d’insecticides à effet rémanent dont le pirimiphos méthyle qui est très toxique et qui peut se retrouver dans la chaine alimentaire. En vue de la décontamination des eaux de lavage chargées de cet insecticide, des puisards constitués de moellons, du charbon et du bois sont installés avant le démarrage de la campagne AID. Afin d’étudier l’influence de facteurs pédologiques particulièrement le pH et la teneur en matières organiques sur la fiabilité du système de décontamination, des échantillons de sol sont prélevés avant et après la campagne AID. La présence du pirimiphos méthyle est confirmée dans tous les échantillons de sols prélevés après la campagne AID. Les plus fortes teneurs en résidus de pirimiphos méthyle sont notées dans les pans latéraux, ce qui confirme une diffusion latérale des eaux contaminées versées dans les puisards. L’étude montre que les puisards les plus performants en termes de dégradation du pirimiphos méthyle sont ceux installés dans les sols caractérisés par un pH acide et/ou une pauvreté en matières organiques. Ainsi, il ressort de cette étude que la dégradation du pesticide dans le puisard serait accentuée par l’acidité et la pauvreté du sol en matières organiques d’où l’importance de ces facteurs pédologiques dans le choix des sols pour l’installation de puisards afin de limiter l’infiltration du pesticide vers les eaux souterraines.


Auteur(s) : DIOP C, TOURE A, CABRAL M, NDIAYE DIOP R, SARR M, FALL M, DIOUF A.
Pages : p15
Année de publication : 2015
Revue : Science Lib Editions Mersenne
N° de volume : 7
Type : Article
Mise en ligne par : TOURE Aminata