Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

The Aftermath of War: Trauma, Disillusionment, and Escapism in Ernest (Miller) Hemingway’s The Sun Also Rises

La Grande Guerre (1914-1918) a eu des conséquences désastreuses sur l’humanité entière, notamment sur toutes les personnes qui y ont participé de manière concrète ou symbolique. Hemingway, pour sa part, ne s’attarde pas sur les lourdes pertes en vies humaines et matériel engendrées par ce cataclysme. Son originalité consiste, en revanche, a s’appuyer sur son expérience personnelle de la guerre, pour analyser ses effets insidieux, en particulier les blessures physiques, mais surtout psychiques, morales, émotionnelles, etc. En fin psychologue, son souci est de montrer à quel point il est difficile, voire impossible pour ceux qui en ont subi les répercussions de panser leurs plaies et de se reconstruire, surtout après qu’ils ont perdu espoir en eux-mêmes et en l’avenir. Estimant que leur vie est dénuée de sens, les derniers choisissent de trouver une consolation dans des futilités qui, en réalité, ne font que renforcer leur égarement, leur errance et leur déchéance.


Auteur(s) : Daouda LOUM
Pages : 160-169
Année de publication : 2018
Revue : INTERNATIONAL JOURNAL OF ENGLISH LANGUAGE, LITERATURE AND TRANSLATION STUDIES (IJELR)
N° de volume : 5
Type : Article
Statut Editorial : international
Mise en ligne par : LOUM Daouda