Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« La Grande Royale ou la figure achevée de leadership féminin en politique »

A partir de la figure de la Grande Royale, l’analyse établit l’originalité de L’Aventure Ambiguë de Cheikh Hamidou Kane, à travers une mise en exergue de l’importance de la parole de la femme dans l’espace public. En s’appuyant sur cette figure de la tradition africaine, nous établissons que la femme ne se contente plus d’être simple suppléante ou compagne de l’homme, encore moins comme seconde et confidente de celui-ci. Elle est désormais positionnée comme actrice à part entière faisant l’histoire et traçant les contours d’une société à venir. Il s’agit, ainsi, de voir, à travers l’exemple de la Grande royale, comment la sensibilité féminine, en tant que gardienne de la tradition et mais aussi réceptacle de l’hybridation par sa propension à l’ouverture, peut peser dans le jeu d’équilibre en période d’anomie sociale pour sauver la dignité d’une civilisation menacée, mais également comment elle peut remplir un rôle de leadership devant la perte de repères pour l’avenir incertain qui se profile. Nous suivons la Grande Royale qui opère dans le texte même autour de l’alliance de la parole et du pouvoir, ensuite nous montrons les différents rôles qu’elle joue dans la construction et le maintien du lien social, avant de dégager un certain nombre de fonctions que la femme, en général, peut remplir dans l’organisation de nos sociétés contemporaines, notamment pour sauvegarder, devant un changement inéluctable d’ordre, la dignité de sa société, à travers un alliage habile de l’enracinement et de l’ouverture.


Auteur(s) : Malick DIAGNE
Pages : 79-88
Année de publication : 2016
Revue : Présence Africaine
Type : Article
Mise en ligne par : DIAGNE Malick