Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evaluation d’un test rapide pour le dosage de l’antigène spécifique de la prostate

Introduction Le cancer de la prostate est le premier cancer en Urologie au Sénégal. Il se développe lentement et souvent les patients décèdent bien avant que le diagnostic ne soit établi. Ceci démontre la nécessité d’un diagnostic précoce de la maladie afin d’en réduire la morbidité et la mortalité. L’antigène spécifique de la prostate (PSA) est un paramètre important dans cette stratégie de diagnostic. Cependant dans nos régions, les méthodes de quantification du PSA ne sont pas encore accessibles à tous les laboratoires et leurs coûts restent élevés. C’est pourquoi dans ce travail, nous nous sommes fixés comme objectif d’évaluer un test rapide et moins coûteux pour le dosage du PSA. Matériels et Méthodes Au total 176 patients âgés de plus de 45 ans, ont bénéficié d’un dosage qualitatif (Advanced QualityTM) et quantitatif (Roche Diagnostic, Mannheim, Allemagne) du PSA. Les résultats du test rapide ont été comparés à ceux obtenus après dosage quantitatif. Les résultats de PSA < 4ng/ml ont été considérés comme négatif et ceux > 4ng/ml comme positifs. Les performances du test qualitatif ont été ensuite calculées. Résultats Sur les 176 patients, 111 avaient un taux de PSA < 4ng/ml et 65 un taux > ou = 4 ng/ml au dosage quantitatif. Le test rapide a montré 49 faux positif et 1 seul faux négatif. La sensibilité et la spécificité étaient respectivement de 98,46% et 55,85%. Le test en question avait une bonne VPN (98,41%) par contre sa VPP était médiocre (56,63%). Conclusion L’évaluation du test rapide pour le dosage qualitatif du PSA a montré un nombre relativement élevé de faux positifs d’où l’intérêt d’une confirmation par un dosage quantitatif. Sa bonne valeur prédictive négative démontre qu’il garde sa place lors des campagnes de dépistage massif


Auteur(s) : CISSE F, DIALLO F, NDIAYE A, SAMBA A, THIAM S, SOW Y, SARR NG, DIATTA A, SALL ND, TOURÉ M.
Pages : 319-323
Année de publication : 2017
Revue : Revue Africaine de Biologie Médicale
N° de volume : 2 (4)
Type : Article
Mise en ligne par : CISSE Fatou