Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Nouvelles données sur le peuplement Holocene de la Grande Cote du Sénégal: les résultats préliminaires des investigations archéologiques à Mboro Taiba

Les changements climatiques survenus durant l’Holocène en Afrique, ont eu des impacts considérables sur les mouvements de migrations saisonnières des hommes modernes et sur leurs stratégies d’adaptations culturelles. L’établissement des populations préhistoriques sur les marges littorales, a nécessité une bonne connaissance de l’environnement, une adaptation technologique et une réorganisation des modes de subsistance. Les sites archéologiques de Mboro Taïba de la Grande Côte, constituent une zone adéquate pour examiner l’influence des fluctuations climatiques sur les comportements techniques des hommes modernes. En effet, ce secteur dispose d’une séquence sédimentaire et archéologique cohérente souvent associée à des données paléoenvironnementales fiables. Dans le cadre du projet de recherche « Préhistoire du Littoral Atlantique Sénégalais (PLAS) » nous avons effectué en octobre 2016, une mission de prospections et d’étude dans cette région nord du Sénégal. Un inventaire des sites a été établi, complété par une analyse préliminaire du matériel récolté. Il s’agit d’abord dans cet article de présenter les résultats de la campagne, pour ensuite proposer des mesures urgentes de conservation face aux dégradations naturelles et anthropiques de ce riche patrimoine archéologique.


Auteur(s) : Matar NDIAYE
Pages : 633-657
Année de publication : 2018
Revue : Cahiers du CBRSI, Cahiers du CBRSI
N° de volume : N° 13 Juin 2018
Type : Article
Mise en ligne par : NDIAYE Matar