Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Paralysie récurrentielle bilatérale : l’aryténoïdopexie est-elle toujours compétitive ?

Introduction : La Paralysie Récurrentielle (PR) bilatérale en adduction est une situation clinique dra- matique. Le traitement repose sur la chirurgie par voie endoscopique couplée au laser. Ce procédé thé- rapeutique est inaccessible dans beaucoup de pays en développement. La chirurgie par voie externe peut-elle constituer une alternative ? Matériel et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective portant sur 20 patients, porteurs d’une PR bilatérale en adduction post-thyroïdectomie, sur une période de 12 ans. Tous les malades ont été traités par abord chirurgical cervical externe. L’appréciation des résultats se faisait sur la possibilité de décanulation et la qualité de la voix. Résultats : Tous les malades étaient de sexe féminin avec un âge moyen de 43 ans. La PR était une complication de la thyroïdectomie totale dans 85% des cas et subtotale dans 15% des cas. L’abord la- téral du larynx nous a permis de réaliser 16 aryténoïdopexies selon King et 2 aryténoïdectomies asso- ciées à une cordopexie selon Graaf Woodman. L’abord antérieur par thyrotomie, effectué dans 4 cas, a permis de réaliser une aryténoïdectomie dans 1 cas et une cordo-aryténoïdectomie dans 3 cas. La décanulation a été effective chez tous les malades après un délai moyen de 30 jours. Après analyse perceptuelle, chez 11 patients, la qualité de la voix était jugée bonne dans 4 cas (36.63%), passable dans 2 (18.18%) et mauvaise dans 5 (45.46%). Conclusion : Nos résultats sont satisfaisants et comparables à ceux des séries des pays développés, usant des procédés endoscopiques au laser.


Auteur(s) : A.B. DjAFAROU1, C. NDiAYe1, M. NDiAYe1, e.S. DiOM1, H. AHMeD1, N.F. THiAM1, N. PiLOR, S. MAiGA1, M.S. DiOUF2, R.e.A. DeGUeNONvO2, A. TALL1, B.K. DiALL
Année de publication : 2017
Type : Article
Mise en ligne par : NDIAYE Ciré