Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Psychogériatrie au Sénégal : expérience d’un suivi de dix ans dans un centre de santé mentale

Malgré une jeunesse majoritaire de sa population, le Sénégal est confronté à une augmentation du nombre de personnes âgées. Cette situation impose une plus grande vigilance par rapport à la politique sanitaire, ce qui passe par une meilleure connaissance du profil épidémiologique. Pour ce faire, nous avions réalisé une étude rétrospective et descriptive. Elle couvrait une période de dix (10) ans, allant à la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2014, portant sur les nouveaux cas de patients d'au moins 60 ans et intéressant un effectif de 1490. La moitié de nos seniors avait comme diagnostic, une démence (34,6 %) ou une dépression (19,8 %). Près des 2/3 (73%) des patients de notre étude souffraient d'une comorbidité somatique essentiellement représentée par : l'hypertension artérielle, le diabète et les pathologies neurologiques. Les patients étaient adressés en consultation par la famille (77%) ou référés par les centres de soins médicaux (17%). Dans notre population d'étude, il y avait une légère prédominance des femmes qui représentaient 56%, soit un sex-ratio de 1,26. La moitié des patients était mariée, le tiers veuf. La famille reste la principale ressource en psychogériatrie, étant à l'origine de l'essentiel des demandes. En matière de sensibilisation, le message devra donc plus être centré sur elle. La formation s'impose également pour permettre aux autres acteurs de soins d'être plus attentifs par rapport à la démence et à la dépression de la personne âgée, afin de faciliter un dépistage et une prise en charge précoces.


Auteur(s) : M. Camara, I. Diagne, A. Danfa, E.H.M. Ba, S. Seck, O. Ka, N.D. Ndiaye-Ndongo, F. Ba, P.L. Faye, M.H. Thiam
Pages : 235—240
Année de publication : 2017
Revue : NPG Neurologie - Psychiatrie - Gériatrie
N° de volume : 17
Type : Article
Mise en ligne par : CAMARA Momar