Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La flore du conservatoire botanique Michel Adanson de Mbour (Sénégal) : perspective pour un plan d’aménagement et de gestion

Objectif : Cette étude a été réalisée dans la commune de Mbour dans le but de caractériser la flore du conservatoire botanique Michel ADANSON. Elle se propose d’établir la composition spécifique, les spectres taxonomique, biologique et chorologique et d’apprécier la fréquence et l’abondance des espèces. Méthodologie et résultats : Des relevés phytosociologiques ont été réalisées en 2010 dans le conservatoire. Au total 140 espèces ont été recensées, réparties dans 115 genres et 53 familles. Les Dicotylédones représentent 90,57% des espèces de la flore contre 9,43% de Monocotylédones. La plupart des espèces sont des nanophanerophytes (47,86%) et des thérophytes (47,86%). Cette flore est aussi marquée par la prédominance des espèces africaines (33,8%) et des espèces pantropicales (21,6%).Plus de la moitié des espèces (59%) recensées sont rares ou accidentelles du fait du caractère du site qui est un conservatoire. Environ 7,86% des espèces du conservatoire sont qualifiées d’espèces constantes. Nous avons 2,26% des espèces qui ont un recouvrement moyen de 32%, ces espèces sont les plus abondantes du conservatoire. Conclusion et application : Ce travail a permis de déterminer la structure du conservatoire botanique Michel ADANSON de Mbour. En effet, les spectres taxonomique, botanique, et chorologique sont déterminés de même que la fréquence des espèces et leur abondance dominance. Ces résultats sont importants pour la mise en place d’un plan d’aménagement et de gestion du conservatoire.


Auteur(s) : Diop R.D., Mbaye M.S., Noba K.
Pages : 10688-10700
Année de publication : 2017
Revue : Journal of Applied Biosciences
N° de volume : 109
Type : Article
Mise en ligne par : MBAYE Mame Samba