Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Tamponnade péricardique et hémothorax gauche, modes de révélation de dissection de l’aorte ascendante

La dissection aortique est une affection rare et très grave, souvent mortelle et qui est révélée par des symptômes variés dont les plus fréquents sont la douleur thoracique typiquement à irradiation interscapulaire, l’état de choc et les déficits neurologiques. Nous rapportons deux cas de dissection aortique respectivement révélés par une tamponnade cardiaque et un hémothorax gauche. Le premier cas est une patiente de 77 ans hypertendue, admise aux urgences médicales pour un collapsus cardiovasculaire. L’échocardiographie montrait un épanchement péricardique de moyenne abondance avec compression des cavités droites. La ponction péricardique ramena un liquide hématique et l’angioscanner thoracique retrouva une dissection aortique type I de De Bakey. La patiente n’avait pas bénéficié d’une chirurgie mais l’évolution a été bonne sous contrôle médical de la tension artérielle avec un recul actuel de 7 ans. Le second cas est celui d’un patient de 39 ans, qui avait consulté pour une douleur basithoracique gauche et une dyspnée stade III de la New York Heart Association (NYHA). Dans ses antécédents on retrouvait une hypertension artérielle. La radiographie du thorax mettait en évidence une pleurésie gauche de grande abondance dont la ponction avait ramené un liquide hémorragique. L’angioscanner thoracique avait montré une dissection aortique type I de De Bakey. L’évolution a été également favorable sous traitement médical après un recul de 22 mois. Ces deux cas montrent que la dissection aortique peut se révéler, en l’absence de douleur thoracique typique, par une tamponnade ou par un hémothorax. A défaut du traitement chirurgical indiqué dans ces cas, un contrôle médical de la tension artérielle peut permettre une évolution clinique favorable.


Auteur(s) : S. Pessinaba, A. Mbaye, A.E. Sib, AD. Kane, M.B. Ndiaye, M. Bodian, M. Diao, A.A. Nga?dé M. Dioum, B. Diack, M. Kane, D. Diagne-Sow, A. Kane
Pages : 57-60
Année de publication : 2011
Revue : Angéiologie
N° de volume : 63
Type : Article
Mise en ligne par : NGAÏDE Aliou Alassane