Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Entre le père biologique et le père spirituel: le choix de la rupture chez les personnages de Boubacar Boris Diop

Dans cet article sont décrites, dans une double perspective anthropologique et littéraire, les relations tendues entre les figures du père et du fils dans le roman africain en général et les écrits de Boubacar Boris Diop en particulier. Les écrits de cet auteur restituent nombre de comportements sociaux et de relations humaines et contribuent ainsi à une meilleure connaissance de l’Homme et de la société moderne. L'image traditionnelle du bon père y est mise à mal par son comportement peu flatteur qui provoque une rupture inévitable avec sa progéniture, surtout masculine. Les enfants comme Fadel ( Les Tambours de la mémoire) ou Cornelius ( Murambi, Le livre des ossements) se tournent dès lors vers une figure paternelle de substitution qui leur semble mieux répondre au critère du bon père africain.


Auteur(s) : Serigne Seye
Pages : 129-139
Année de publication : 2017
Revue : Romanica Silesiana
N° de volume : 12
Type : Article
Mise en ligne par : SEYE Serigne