Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Bandwidths limitations of Giant optical field enhancements

Dans les articles précédents, nous avons pu voir que les fortes exaltations étaient très sensibles à de nombreux paramètres. Cette sensibilité, qui peut être vue comme un point fort pour les applications de type capteur, est également un point faible en ce qui concerne les conditions d’illumination. En effet, dans toutes nos publications précédentes nous avons supposé que l’éclairement était idéalement une onde plane, c’est-à-dire une onde parfaitement monochromatique et sans divergence. En réalité il nous faut tenir compte de la divergence du faisceau et de sa bande passante, deux paramètres qui vont notablement modifier les performances des composants. Il s’agissait donc pour nous dans cet article publié récemment et tiré du chapitre IV de la thèse de chiffrer correctement ces influences pour aboutir à un compromis acceptable ; c’est-à-dire la définition d’un mode d’utilisation (conditions d’éclairement) qui ne détruit pas les performances attendues.


Auteur(s) : M. Zerrad, A. Lereu, C. Ndiaye, F. Lemarchand, and C. Amra
Pages : 14883-14891
Année de publication : 2017
Revue : Optics Express
N° de volume : 25
Type : Article
Mise en ligne par : NDIAYE Césaire Ngor