Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

GENOTYPES DE ROTAVIRUS ISOLES CHEZ LES ENFANTS AGES DE MOINS DE 5 ANS AVEC UNE GASTROENTERITE AIGUË AU CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D’ENFANTS ALBERT ROYER (CHNEAR) DE DAKAR

Introduction : Les rotavirus (RV) du groupe A sont le principal agent viral responsable de gastroentérite aiguë (GEA) sévère avec un risque de déshydratation plus élevé chez les enfants âgés de moins de 5 ans. L’épidémiologie des rotavirus se caractérise par la cocirculation de souches virales antigéniquement et génomiquement différentes. L’objectif de ce travail était d’identifier les génotypes des souches de rotavirus responsables de gastroentérites aiguës chez les enfants âgés sénégalais âgés de moins de 5 ans. Patients et méthodes : Nous avons mené une étude prospective de janvier 2009 à mars 2011 portant sur les enfants âgés de moins de 5 ans consultants ou hospitalisés pour une gastroentérite aiguë au Centre Hospitalier National d’Enfants Albert Royer de Dakar. Nous avions recueilli les données biographiques cliniques et les résultats virologiques. Résultats : La prévalence du RV était de 30,63%. L’âge moyen des enfants était de 12,94 mois. Cent dix-neuf souches de rotavirus ont été génotypées. Les génotypes G prédominants étaient G2 (29,4%), G1 (18,4%), et G9 (15,9%). Les autres génotypes étaient G10 (8,4%), G3 (1,6%), et G8 (0,8%). Les 3 génotypes P[4], P[6], P[8] étaient les seuls isolés avec une prédominance de P[6] (26,8%). Les combinaisons génotypiques simples les plus fréquentes étaient G2P[4] (21%) G9P[8] (10,9%) et G1P[8] (7,5%) des souches. Sur un large nombre des souches de rotavirus, les génotypes G (18,4%), et P (13,4%) n’avaient pu être déterminés et les combinaisons mixtes représentaient 11,7% des souches. La survenue de déshydratation était plus liée aux génotypes G1P[8] et G9P[8]. Conclusion : Cette étude a permis de confirmer la forte prévalence du RV et la diversité des génotypes des souches de RVd’ou l’importance de la vaccination antirotavirus qui permettra de réduire significativement la morbidité et la mortalité liées au rotavirus..


Auteur(s) : Ba A, Ba ID, Diop A, Faye PM, Déme/Ly I, Thiongane A, Niang B, Ba A, Keita Y, Sonko A, Ndongo AA, Basse I, Boiro D, Djeng YJ, Thiam L, Seck N, Diouf F
Année de publication : 2015
Revue : Dakar Medical
N° de volume : 60(3)
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Amadou