Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Mécanismes de la résistance aux bêta-lactamines de souches de Staphylococcus aureus isolées au CHU de Dakar (Sénégal).

Introduction : Au Sénégal, peu de données sont disponibles sur la protéine PLP2a ou son gène (gène mecA) chez les souches de Staphylococcus aureus. Pour pallier cette insuffisance, nous avons entrepris ce travail dont l’objectif principal était la recherche des mécanismes de la résistance de cette bactérie aux ?-lactamines dans deux hôpitaux dakarois Matériel et Méthodes : Deux cent (200) souches de S. aureus ont été collectées entre 2010 à 2012 dans deux Laboratoires de Bactériologie du CHU de Da¬kar. Leur sensibilité a été déterminée en utilisant la méthode de diffusion en milieu gélosé (Mueller Hin¬ton). La recherche de la PLP2a a été réalisée sur toute souche exprimant un bas niveau de sensibilité à l’Oxacilline et/ou à la Céfoxitine. La modification des PLP constitutives a été recherchée grâce à l’Oxacil¬line, l’Imipénème, le Céfotaxime et la Céfoxitine. Résultats : Treize souches étaient phénotypique¬ment résistantes à la Céfoxitine; parmi elles, seu¬les 6 ont été détectées par l’Oxacilline. Sur ces 13 souches méti-R, 11 produisent la PLP2a. Vingt six souches MODSA ont été retrouvées: 2 ont leur PLP4 modifiée et 24 leur PLP2 modifiée. La pro¬duction d’une pénicillinase a été retrouvée sur 184 isolats. Conclusion : Le mécanisme de la résistance aux ?-lactamines des souches de S. aureus à Dakar est varié : production de PLP2a (5,5%), modification d’une PLP (13%) et sécrétion de pénicillinase (92%). Nous conseillons l’usage du disque de Céfoxitine pour la détection en routine des souches méti-R lors de l’antibiogramme.


Auteur(s) : M. L. Dia, K. Diongue, A. Diop, R. Ka, M. A. Sonko, R. Diagne, A. I. Sow, M. F. Cissé
Pages : 9-12
Année de publication : 2014
Revue : Revue CAMES SANTE
N° de volume : Vol.2. N°2
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Amadou