Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Traitement des boues de vidange de systèmes autonomes d’assainissement à Dakar (Sénégal) : Évaluation de l’efficacité de la séparation solide/liquide de lits de séchage non plantés soumis à différentes charges de boues de vidange et à divers apports

Dans la plupart des grandes villes des pays en développement comme Dakar, de grandes quantités de boues soutirées quotidiennement des fosses septiques entraînent des conséquences graves sur l’Environnement et la Santé des populations. Conscient de ces dangers, un projet ONAS/Sandec, financé par la fondation Velux, est né au Sénégal dans le but de mettre en œuvre des technologies à faible coût pour le traitement de boues de vidange Cette présente étude menée à la station construite à cet effet, a pour objectif de tester l’efficacité de la séparation solide/liquide sur des lits de séchage non plantés soumis à différentes charges. L’étude s’est déroulée sur trois lits alimentés par bâchée selon deux modes et suivant deux approches. Le suivi s’est déroulé pendant trois campagnes avec des charges différentes. Dans le mode 1, la deuxième bâchée est appliquée avant la fin de la précédente alors que dans le mode 2, la deuxième bâchée est apportée à la fin de la percolation de la première. Ces modes d’alimentation ont permis de tester l’influence de la charge et du mode d’alimentation sur le colmatage, le rendement et la siccité Nous avons aussi évalué la qualité hygiénique des lixiviats et des boues sèchées à la fin de la durée du séchage et sur des boues stockées pendants 30 jours. Les résultats obtenus ont montré que les boues de Dakar sont moins chargées que celles des autres pays en développement. Ils ont aussi montré que le mode 2 d’alimentation réduit le colmatage des lits. Au niveau du rendement des lits, il a été constaté que les effluents sont moins chargés pour les paramètres physico-chimiques que les eaux brutes et les eaux décantées de la STEP. Cependant, elles dépassent les valeurs limites de la norme sénégalaise de rejets des eaux usées. L’influence de la charge et du mode d’alimentation, sur le rendement, n’est significative que pour les MS et légèrement pour l’azote et la DCO. L’abattement des coliformes fécaux est d’environ 1 U Log et celui des œufs et larves d’helminthes de100 %. Au niveau des boues en déshydratation, 2 à 9 jours ont suffi pour obtenir une siccité de plus de 80 % de MS avec des charges nominales de 13,7 à 122 kg/m2.an. Cette siccité est seulement influencée par la charge. La qualité hygiénique des boues sèches est très faible avec des concentrations en CF de l’ordre de 104 UFC/100g (malgré un abattement de 3 U Log) et un abattement nul pour les œufs d’helminthes même dans les boues stockées pendant 30 jours. Il ressort de cette étude qu’en vue d’une valorisation agricole, les sous produits des boues doivent être traités.


Auteur(s) : Elhadji Mamadou Sonko
Pages : 72
Année de publication : 2010
Revue : Mémoire de DEA en Sciences de l’Environnement
Type : These
Mise en ligne par : SONKO El Hadji Mamadou