Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Qualités agronomiques et sanitaires de biosolides produits à partir de lits de séchage plantés à flux vertical

Cette étude traite de la qualité sanitaire et agronomique de biosolides récoltés après la phase de maturation de 3 mois suivi de 9 mois d’évaluation des performances épuratoires de trois lits de séchage plantés. La qualité agronomique a été évaluée par la détermination des caractéristiques physiques et chimiques des biosolides. Quant à la qualité sanitaire, elle a été déterminée par la concentration en œufs d’Ascaris. Les rapports C/N de 9,30 et NH4+ de 0,37 sont comparables à ceux des compostes matures (respectivement 12 et inférieur à 1). Les valeurs de la matière organique de 39,8±3,19 % et du carbone organique de 172, 42±22,41g/kg montrent que les biosolides sont riches en éléments organiques. Ces biosolides présentent une grande valeur fertilisante avec les concentrations suivantes : NO3 : 310,05±71,59 mg/kg ; N : 2,24±0,50 ; Pt : 10,47±0,87 g/kg ; Phosphore assimilable : 3,21±0,41 g/kg ; Ca : 1,76±0,15 % ; Mg : 0,094±0,002 % ; Na : 0,02±0,001 % et K : 0,018±0,006 %). Les concentrations en métaux lourds sont largement inférieures aux valeurs limites de la Directive 86/278/EEC de l’Union Européenne relatives à l’utilisation des boues pour l’épandage agricole. Cependant, les concentrations en œufs d’Ascaris fertiles sont largement supérieures aux recommandations de l’OMS. Ainsi cette période de maturation de 3 mois est suffisante pour une bonne minéralisation et une maturation agronomique des biosolides. Cependant, elle n’est pas suffisante pour permettre l’hygiénisation des biosolides.


Auteur(s) : 4. Sonko, E.h.M., Diop, C., Mbéguéré, M., Niang, S., Seck, A., Gueye, A., Strande, L.
Pages : 9-18
Année de publication : 2014
Revue : Journal des Sciences et Technologies
N° de volume : 10(2)
Type : Article
Mise en ligne par : SONKO El Hadji Mamadou