Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

14. Langue et dénomination de la couleur : analyse croisée dans deux langues du Sénégal, le bayot et le wolof

Cet article met face-à-face la perception et la manière de dénommer les couleurs de deux peuples : les Bayots et les Wolofs. Les Bayots vivent au Sud-ouest du Sénégal et en Bissau et est menacée de disparition. Les Wolofs, eux, à l’origine, sont, un peuple vivant dans la zone Centre-Nord du Sénégal, mais qui ont ensuite essaimé, au fil de l’histoire, tout le pays, à l’ouest jusqu’à la côte atlantique et au sud jusqu’à la rive nord du Fleuve Gambie. Leur langue est la lingua franca du Sénégal. Les Bayots comme les Wolofs perçoivent les couleurs et les nuances, avec plus de prégnance de trois couleurs fondamentales: le rouge, le noir et le blanc. Le statut fondamental de ces trois couleurs ne se perçoit pas uniquement dans leur degré de codabilité, mais aussi et surtout l’importance des propriétés morphologiques et syntaxiques des termes qui les désignent par rapport aux autres termes qui désignent les nuances de couleur. Ce travail a montré ces aspects dans une analyse contrastive qui met en exergue les similitudes et les différences des deux langues dans le domaine de l’expression des couleurs.


Auteur(s) : Mbacké Diagne
Pages : 6-19
Année de publication : 2017
Revue : Sciences & Techniques du Langage, Revue du Centre de Linguistique Appliquée de Dakar
N° de volume : 13
Type : Article
Statut Editorial : à comité de lecture
Mise en ligne par : DIAGNE Mbacké