Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Analyse morphosyntaxique et morphosémantique des

Le wolof, langue ouest-atlantique parlée au Sénégal, bénéficie d’une documentation et d’une description assez riche qui permet aujourd’hui de le classer parmi les langues qui ont un véritable statut de langue écrite. Cependant, il est toujours nécessaire, ceci est valable d’ailleurs pour toutes les langues, de continuer sa description dans des domaines plus pointus et qui ne sont pas encore clarifiés jusqu’ici. C’est l’objectif du présent article qui aborde ici une catégorie de connecteurs très fonctionnels dans la langue et dont l’incompréhension au plan morphologique, syntaxique et sémantique peut poser des problèmes pour la maitrise de la langue par des locuteurs non natifs. Ces unités sont : a, ak, aka L’étude en fait une présentation une analyse morphosyntaxique et morphosémantique afin de mieux faire connaître et de mieux comprendre le fonctionnement de ces unités, à la suite du cadre théorique et méthodologique dans lequel l’analyse a été menée.


Auteur(s) : Mbacké Diagne
Pages : 60-70
Année de publication : 2017
Revue : RSS-PASRES, Revue des Sciences Sociales
N° de volume : 15
Type : Article
Statut Editorial : à comité de lecture
Mise en ligne par : DIAGNE Mbacké