Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le temporel anglais balaa comparé à celui de l'Anglais before

La comparaison de ces deux unités de discours que sont balaa en wolof et before en anglais montre qu’elles partagent beaucoup de propriétés syntaxiques et sémantiques, malgré quelques différences dues à leur appartenance à deux systèmes linguistiques très distants sur le plan génétique et typologique. Sur le plan syntaxique, toutes deux jouent les fonctions de conjonction introduisant une subordonnée de temps, les fonctions de préposition introduisant un syntagme prépositionnel qui marque les limites temporelles de réalisation de l’action énoncée dans la principale. Ici, la seule différence de fonctionnement est que balaa ne peut pas directement introduire un nom désignant un lieu alors que cela est possible avec before en anglais. La différence syntaxique la plus évidente est que before peut être un adverbe qui se place après le verbe, ce que balaa ne fait jamais. Sur le plan sémantique, les deux unités expriment dans leur langue respective l’idée d’antériorité d’un évènement exprimé par la proposition principale à celle exprimée par la subordonnée ou par le syntagme prépositionnel. Dans ce domaine, certaines circonstances de temps ou d’appréhension du temps écoulé avant l’évènement temporel spécifié dans la subordonnée entrainent le remplacement de balaa par laata en wolof ou de before par ago en anglais.


Auteur(s) : Mbacké Diagne
Pages : 314-334
Année de publication : 2015
Revue : CAHIERS D’ETUDES LINGUISTIQUES
N° de volume : 9
Type : Article
Statut Editorial : à comité de lecture
Mise en ligne par : DIAGNE Mbacké