Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Influence du cycle menstruel sur les qualités physiques des étudiantes de l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport (INSEPS) de Dakar.

Résume : Introduction : La menstruation étant la manifestation la plus visible du cycle menstruel, est souvent accompagnée d’un inconfort qui peut avoir des répercussions sur la performance réelle. Le but de cette étude est d’évaluer l’effet du cycle menstruel sur la performance physique. Matériel et Méthodes : Cette étude prospective descriptive a été réalisée sur une population de 15 étudiantes en éducation physique et sportive de l’Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport de Dakar. Il s’est agi de comparer des tests de performance effectués en deux phases : d’abord au troisième jour des menstruations, ensuite à trois jours après l’arrêt des menstrues. Les tests ciblés étaient la vitesse de réaction, la détente verticale, l’endurance abdominale et l’endurance dorsale. Résultats : L’analyse des données a révélé que : les sujets avaient en moyenne une détente verticale meilleure en post-menstruation (45.13cm vs 43.47cm) mais sans différence statistiquement significative (p=0.57). Il en était de même pour l’endurance dorsale (342.67répétitions vs 319.2répétitions) avec une différence non significative (p=0.92). La meilleure performance moyenne en endurance abdominale était réalisée pendant les menstrues (373.73 répétitions vs 367.73 répétitions) ; cependant cette différence n’était pas significative (p=0.56). Concernant la vitesse de réaction, les sujets avaient réalisé une performance moyenne meilleure pendant les menstruations (1’’10 vs 1’’47) avec une tendance à la significativité (p=0.06). Conclusion : Le cycle menstruel n’a pas une influence significative sur les quatre variables ciblées dans cette étude : la détente verticale, la vitesse de réaction, l’endurance abdominale et l’endurance dorsale. Mots-clés : cycle menstruel - qualités physiques - étudiantes


Auteur(s) : Seck A ., Diop M .,Sar FB., Ba A., Ba F., Faye J ., Mboup D., M’bengue A.,Diaw M., Sow AK.,Ouedraogo V., Seck G.,Camara K., Seck D., Samb A.,Ndia
Pages : pp 27-34
Année de publication : 2013
Revue : Journal des Sciences et Technologies (JST)
N° de volume : Vol11 n°1
Type : Article
Mise en ligne par : SECK Aïssatou