Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Application des méthodes statistiques multivariées et de la classification de Stuyfzand pour la caractérisation des eaux souterraines de l'aquifère côtier du Saloum, Sénégal

Des analyses physicochimiques ont été effectuées sur 65 échantillons d’eau pour faire la caractérisation des eaux souterraines de l'aquifère côtier du Saloum et expliquer les phénomènes à l’origine de la minéralisation de ces eaux. Les résultats obtenus par l’Analyse en Composantes Principales (ACP) montrent que les espèces chimiques qui contrôlent la salinisation des eaux sont les ions Na+ , Cl-, Ca2+, Mg2+, SO42- et K+. L’ACP a mis en évidence deux grands phénomènes dans l’acquisition de la minéralisation des eaux. L’interaction eau-roche (dissolution de la roche, processus d’échange de base) est le mécanisme dominant dans l’acquisition des ions dans les eaux souterraines de cet aquifère. L’autre mécanisme est lié aux apports d’eaux par infiltration superficielle et intrusion d’eaux marines et saumâtres. L’analyse en Classification Hiérarchique Ascendante (CHA) et la classification de Stuyfzand ont permis d’identifier trois groupes d’eau de compositions chimiques différentes : saumâtre pour 16 % des échantillons, saumâtre-salée pour 8 % et douce pour 76 %. Les faciès chimiques dominant sont le bicarbonaté calcique et le chloruré sodique avec une prédominance de ce dernier.


Auteur(s) : Seyni NDOYE, Moumtaz RAZACK , Serigne FAYE, Cheikh Bécaye GAYE
Pages : 200 - 212
Année de publication : 2017
Revue : Afrique SCIENCE
N° de volume : 13(2)
Type : Article
Mise en ligne par : NDOYE Seyni