Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Efficacité de l’hypochlorite de sodium à 2,5%, de la chlorhexidine à 0,5% et de l’hydroxyde de calcium sur Candida albicans.

Introduction. — La flore endodontique est dominée dans la partie apicale des canaux par des bactéries anaérobies strictes et quelques anaérobies facultatives mais aussi par les levures du genre Candida et particulièrement l’espèce Candida albicans qui sont impliquées dans l’entretien et la persistance des infections endodontiques. Leur élimination du système canalaire en pratique par des procédés chémo-mécaniques de désinfection n’est pas toujours garantie. C’es ainsi que cette étude in vitro a été réalisée pour déterminer la sensibilité de C. albicans à l’hypochlorite de sodium (NaOCl) dosée à 2,5 %, au digluconate de chlorhexidine à 0,5 % et à l’hydroxyde de calcium utilisée en médication interséance. Méthodologie. — La méthode de diffusion a été utilisée dans un premier temps pour tester la sensibilité des souches de C. albicans aux produits précités. Puis une technique de dilution nous a permis de déterminer la concentration minimale inhibitrice des produits actifs sur C. albicans. Résultat. — Des souches de C. albicans provenant des dents à pulpe infectée de patients ont montré une sensibilité à l’hypochlorite de sodium pour une concentration minimale inhibitrice inférieure à 70 mg/mL et de 60 mg/mL pour la chlorhexidine. Conclusion. — Cette étude a démontré une sensibilité de C. albicans à l’hypochlorite de sodium et à la chlorhexidine.


Auteur(s) : NDIAYE D, DIONGUE K, BANE K, SECK A, NIANG SO, LEYE BENOIST F, NDIAYE D, TOURE B
Pages : 317-322
Année de publication : 2016
Revue : Journal de Mycologie Médicale
N° de volume : 26
Type : Article
Mise en ligne par : NDIAYE Diouma