Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

1.Les pratiques littéraires et artistiques dans l’enseignement du français langue seconde au Sénégal.

Dans cet article, nous avons questionné les contextes culturels dans l’apprentissage du français pour mieux comprendre les activités langagières dans le contexte sénégalais. La réflexion part de l’idée que favoriser la maîtrise du français est l’objectif principal, explicite ou implicite, de l’enseignement/apprentissage de la langue. Dans cette perspective, il s’agissait d’interroger la part réservée à l’écrit et aux pratiques visant à sa maîtrise. Les études autour du système éducatif mettent l’accent sur les acteurs, les contenus, les objets et les outils, les méthodologies, les activités de classe. Or l’intérêt didactique de l’étude de(s) contexte(s) de scolarisation pour la compréhension des comportements verbaux des apprenants en général, ceux liés à l’écriture en particulier, pendant l’acquisition et l’appropriation de la langue est un champ à exploiter. La communication interroge les contextes d’apprentissage du FLS. Elle revisite les concepts d’activités scripturales promues de plus en plus par des enseignants. Les écrits journalistiques, les écrits du rap et du slmam, les écrits littéraires sont pratiqués par les apprenants sous la conduite des enseignants. Ces pratiques nouvelles, qui se font n général en marge de la classe, sont surtout mobilisatrices et donc motivantes pour les apprenants, mais elles viennent surtout en appoint à celle-ci.


Auteur(s) : Emanuel dit Magou FAYE
Pages : 55-64
Année de publication : 2013
Revue : Agence Universitaire de la Francophonie (AUF, Paris) et Coordination des chercheurs sur les littératures maghrébines et comparées (CCLMC), Colloque international Cultures et littératures aux/du suds :
Type : Article
Statut Editorial : Revue à comité de lecture
Mise en ligne par : FAYE Emanuel dit Magou