Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

"Les médias et la confrérie mouride au Sénégal"

Au Sénégal, les rapports de forces et les relations de domination sont organisés de telle sorte que pour comprendre comment fonctionnent les champs politique et médiatique, il faut d’abord étudier la relation qu’ils entretiennent avec le champ religieux. Dans un pays composé de plus de 90 % de musulmans, il prévaut ce que l’on nomme le « phénomène confrérique ». C’est dans ce contexte que se situe la présente contribution qui expose les résultats d’une étude empirique réalisée sur des chaînes de télévision revendiquant souverainement leur rattachement à la confrérie mouride. L’étude s’appuie aussi sur la théorie des rapports de pouvoirs.


Auteur(s) : Ibrahima SARR-Ndiaga LOUM
Année de publication : 2017
Revue : Revue internationale des Francophonies
N° de volume : 9
Type : Article
Mise en ligne par : SARR Ibrahima