Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Bioconservation des filets de sole limande frais (Syacium guineensis) au Sénégal par utilisation de la souche de Lactococcus lactis CWBI-B1410

La contamination des produits de la pêche par les microorganismes constitue un des principaux défis à relever dans la conservation malgré les nombreuses techniques chimiques et physiques qui ont été mises au point dans ce domaine. Soucieux de résoudre ce problème, les industriels utilisent de plus en plus des techniques basées sur l’activité antimicrobienne naturelle associée à des souches bactériennes agissant comme des cultures protectrices. Ainsi, cette étude a pour objectif d’optimiser les conditions de culture de Lactococcus lactis CWBI B-1410 par la variation de la concentration de certains constituants du milieu de culture MRS, comme le glucose (7 concentrations différentes) et la matière azotée (4 concentrations différentes) afin d’évaluer l’effet antimicrobien du surnageant de culture. Il ressort de cette étude que la production de biomasse par la souche de Lactococcus lactis CWBI B-1410 peut être améliorée grâce à une reconstitution du milieu MRS avec des concentrations de 15g /l de glucose et de 40 g/l en matière azotée. Cette modification de la composition du milieu MRS standard améliorerait l’activité antimicrobienne de Lactococcus lactis CWBI B- 1410.


Auteur(s) : Modou. DIENG1, M. MBENGUE1, K. NDIAYE1, E. TINE1, P.S. KONE2, M. BALDE3, N.C.T. KANE4
Pages : 31-36
Année de publication : 2013
Revue : Revue Africaine de Santé et de Productions Animales
N° de volume : 11(1)
Type : Article
Mise en ligne par : BALDE Mamadou