Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Migrations de l’Equateur Météorologique, fréquences de la mousson et importance des précipitations au Sénégal en 2008 et 2009

Résumé : Au Sénégal, la présence de la mousson, qui est associée aux migrations de l’Equateur Météorologique, entraîne des manifestations pluvieuses liées à l’hivernage. L’analyse de ces déplacements de l’Equateur Météorologique, essentiellement à partir des cartes synoptiques des stations du Sénégal, montre qu’en 2009, l’ensemble des zones climatiques a connu une fréquence de mousson de 1,8 % de plus qu’en 2008. Pour autant, à part les zones nord-soudanienne et sahélienne qui ont noté des excédents de 22,3 et 66,4 mm en 2009, la zone sud-soudanienne a enregistré davantage de pluie en 2008, avec un surplus de 174 mm. En somme, les résultats obtenus montrent des divergences entre les migrations de l’Equateur Météorologique, les fréquences de présence de la mousson et les précipitations enregistrées. L’analyse des apports pluviométriques donne des résultats plus significatifs.


Auteur(s) : SAGNA P., YADE M. et SAMBOU P. C.
Pages : 59-75
Année de publication : 2014
Revue : Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines
N° de volume : N° 42/B
Type : Article
Mise en ligne par : SAGNA Pascal