Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

L’arrangement territorial des périphéries métropolitaines : cas de Sangalkam et de Sébikhotane (Dakar, Sénégal).

Dans la région dakaroise, les mutations territoriales liées à la métropolisation sont brusques et profondes surtout dans sa périphérie inscrite au cœur des stratégies d’aménagement de la métropole. La périphérie métropolitaine renvoie ici aux anciennes communautés rurales de Sangalkam (nord) et de Sébikhotane (sud), à l’est de la presqu’île du Cap-Vert. Cet article interroge les territorialités et aux significations qu’elles revêtent dans un contexte où la métropole Dakar réinvente ses relations avec sa périphérie. L’étude s’appuie sur des données qualitatives collectées en 2009 actualisées en 2014 pour rendre compte des mutations socio-spatiales, politiques et territoriales de la périphérie d’une part, et d’enquête auprès des acteurs institutionnels, associatifs et coutumiers, d’autre part. Dans un premier temps, nous présentons l’approche territoriale. Puis nous évoquons les mutations majeures de la périphérie urbaine articulées à la planification urbaine. Ensuite l’analyse porte sur les constructions territoriales pour finalement s’interroger sur leurs effets gestionnaires. Les mutations qui s'opèrent à la périphérie de la métropole Dakar s’accompagnent de recompositions territoriales qui bouleversent plus qu’elles ne favorisent un aménagement cohérent de cet espace. Plusieurs types de territorialités s’y chevauchent en s’inscrivant plus ou moins dans le processus d’intégration métropolitaine.


Auteur(s) : DIONGUE M. et SAKHO P.
Pages : 13-30
Année de publication : 2016
Revue : Espaces et Sociétés en Mutations (ESM)
N° de volume : N° 02-2016
Type : Article
Mise en ligne par : SAKHO Papa