Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Les territorialités religieuses dans les villes sénégalaises : une étude exploratoire sur l’islam et la production urbaine.

Etat laïc, le Sénégal est un pays où l’Islam est un fait majeur de société, une des transformations culturelles les plus visibles et les plus profondes qui accompagne l’urbanisation. La toponymie, la forme du bâti et l’ambiance quotidienne (style vestimentaire, mobilité, événements discursifs, etc.) renvoient au fait religieux dans les villes. Cet article fait l’état des savoirs sur les liens entre la religion et la production de la ville, problématique encore peu explorée en Afrique. Cette revue de la littérature porte essentiellement sur les recherches dans les sciences humaines et sociales. Elle est complétée par une observation empirique sur les marqueurs spatiaux et socio-culturels dans les villes de Dakar, Kaolack et Thiès, au Sénégal. Les résultats montrent qu’au-delà de sa prégnance, l’Islam se caractérise par une grande diversité de croyances, de cultes, de lieux de pratiques et de représentations. Au Sénégal, il participe à la production, à la structuration, à l’animation et à la gouvernance des espaces urbains. Néanmoins, si son effet a été analysé dans les villes religieuses et à Dakar, il reste un phénomène à explorer dans les villes secondaires laïques (Mbour, Saint-Louis, Tambacounda, etc.). Ces études ultérieures devraient prendre en compte les territoires, les fronts, les frontières et, les stratégies spatiales des acteurs.


Auteur(s) : TIMERA M., NIANG DIENE A., SAKHO P., DIADHIOU D.
Pages : 1-19
Année de publication : 2016
Revue : RGO
N° de volume : N° 005- Oct. 2016, Vol. 1
Type : Article
Mise en ligne par : SAKHO Papa