Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

L’impersonnalité en jóola karon, langue atlantique du Sénégal

Cet article décrit les constructions impersonnelles en joola karon, langue atlantique dans laquelle cette notion n’a pas été soulevée dans travaux antérieurs. Le joola karon est une langue dans laquelle l’indice de sujet qui est obligatoirement préfixé à la forme verbale peut suffire à représenter l’argument sujet. L’approche structurale adoptée dans cette étude permet de faire une distinction entre (a) les constructions impersonnelles canoniques, caractérisées par l’absence d’indice de sujet sur la forme verbale, (b) et les constructions impersonnelles non cano-niques dans lesquelles la forme verbale comporte un indice de sujet qui n’est pas prototypique. Ces deux types de constructions impersonnelles sont assez productifs en joola karon. Une typologie fonctionnelle permet de répartir chacun des deux procédés de constructions impersonnelles en cinq sous-types.


Auteur(s) : Pierre SAMBOU
Pages : 85-108
Année de publication : 2016
Revue : Sciences & Techniques du Langage
N° de volume : 10
Type : Article
Mise en ligne par : SAMBOU Pierre