Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Négritude senghorienne, négritude césairienne. Lieux d'énonciation et voix poétiques

Cette étude tente d'analyser comment Senghor et Césaire, les deux figures tutélaires de la littérature africaine francophone, ont engagé ensemble le combat de la négritude, tout en produisant deux oeuvres poétiques très différentes. les mêmes mots, motifs et thèmes circulent au sein de ces deux univers poétiques, pourtant si dissemblables par leurs tonalités, leurs systèmes d'images et leurs modes d'actions spécifiques. Il est nécessaire à l'analyste d'aller au-delà des énoncés de surface pour prendre en compte le lieu d'énonciation dans lequel s'enracine en profondeur chacune de ces deux oeuvres, le Royaume d'enfance chez Senghor, et la Mémoire de la Traite et de l'Esclavage chez Césaire, pour parvenir à caractériser la spécificité de chacune de ces deux voix poétiques, par ailleurs si reconnaissable, l'une comme l'autre.


Auteur(s) : Mamadou BA
Pages : 155-170
Année de publication : 2015
Revue : Bulletin de l'Institut fondamental d'Afrique Noire Cheikh Anta Diop Série B, Sciences humaines
N° de volume : Tome LVII no 1-2
Type : Article
Mise en ligne par : BA Mamadou