Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Etude des paléoenvironnements du Paléocène au Miocène du sud du bassin sédimentaire sénégalais (Casamance, Afrique de l’Ouest) par analyse factorielle des populations de foraminifères benthiques

L’étude des paléoenvironnements du Paléocène au Miocène inférieur de Casamance met en évidence des milieux marins et lagunaires de profondeur et de température variables. Les transgressions paléocène et éocène favorisent des apports nutritifs et une baisse de l’oxygénation du milieu. L’analyse factorielle des composantes redressées (AFCR) réalisée sur les foraminifères benthiques de trois sondages montre une diversification des genres Cibicides et Cibicidoides dans les eaux chaudes du Paléocène supérieur. A l’Yprésien, les genres Lenticulina, Eponides, Cibicidoides, Uvigerina et Baggina prolifèrent sur la plateforme carbonatée. L’association s’enrichit en Nonion et Operculina dans les eaux chaudes du Lutétien. La régression survenue à l’Oligocène installe à l’ouest une mer épicontinentale froide hyposaline où se diversifient les genres Ammonia, Textularia, Spiroplectammina, Elphidium et Planulina. Au Miocène, la faune benthique est dominée par les genres Cibicides, Hopkinsina, Bolivina, Nonion, Uvigerina et Bulumina qui évoluent dans une mer épicontinentale hyposaline à normale.


Auteur(s) : Publication
Pages : 143-157
Année de publication : 2014
Revue : Revue de Paléobiologie
N° de volume : 33
Type : Article
Mise en ligne par : THIAM Malick