Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Activité anti-inflammatoire de l'extrait aqueux des feuilles de Elaeis guineensis Jacq. (ARECACEAE) sur l'œdème aigu de la patte de rat induit par la carraghènine

Elaeis guineensis est souvent utilisée en médecine traditionnelle africaine dans la prise en charge de nombreuses pathologies. Ces travaux avaient pour objectif de faire une étude phytochimique et de déterminer l'activité anti-inflammatoire de l'extrait aqueux des feuilles de Elaeis guineensis. Le modèle de l'œdème inflammatoire de la patte de rat induite par la carraghénine a été utilisé pour cette étude. L'extrait aqueux des feuilles de Elaeis guineensis Jacq. a été utilisé aux doses de 300 et 500 mg/kg. Après administration orale, cet extrait à la dose de 300 mg/kg, prévient de manière significative (p<0,05) l'œdème de la patte de rat induite par la carraghénine. L'augmentation du pourcentage de l’œdème inflammatoire de la patte est de 25,94±6,17 ; 34,81±10,55 et 51,65±16,93 respectivement aux temps T1h, T3h et T6h après injection de la carraghénine. Elle est de 19,73±5,09 ; 24,32±4,20 et 32,15±4,08 à la dose de 500 mg/kg respectivement à T1h, T3h et T6h après injection de la carraghénine. Ces résultats montrent que les feuilles de Elaeis guineensis possèdent une activité anti-inflammatoire qui justifierait son utilisation en médecine traditionnelle africaine pour prévenir ou traiter l'inflammation.


Auteur(s) : Madièye SENE
Pages : 2568-2574
Année de publication : 2016
Revue : International Journal of Biological and Chemical Sciences
N° de volume : 10
Type : Article
Mise en ligne par : SENE Madièye